Resources

FPP E-Newsletter February 2012 (PDF Version)

Dear Friends,

Balancing human beings’ need for decent livelihoods against the imperative of securing our environment is, arguably, the biggest challenge facing our planet. This struggle between ‘development’ and ‘conservation’ is being played out in global policy negotiations, with the decisions of so-called policy-makers being imposed on the ground. But not everything is or should be ‘top down’. Enduring solutions also spring from the grassroots, from the ‘bottom up’.

FPP Bulletin d'Information Février 2012 (PDF Version)

Chers amis,

Trouver un équilibre entre le besoin des êtres humains de moyens de subsistance décents et l’impératif de protection de notre environnement est probablement le plus grand défi que notre planète doit relever. Cette lutte entre « développement » et « conservation » se déroule lors des négociations politiques mondiales, et les décisions de ceux que l’on appelle les décideurs politiques s’imposent sur le terrain. Mais tout ne vient pas ou ne devrait pas venir du haut. Des solutions durables émergent également du niveau local, depuis le bas.

FPP Bulletin d'Information Février 2012 (PDF Version)

Chers amis,

Trouver un équilibre entre le besoin des êtres humains de moyens de subsistance décents et l’impératif de protection de notre environnement est probablement le plus grand défi que notre planète doit relever. Cette lutte entre « développement » et « conservation » se déroule lors des négociations politiques mondiales, et les décisions de ceux que l’on appelle les décideurs politiques s’imposent sur le terrain. Mais tout ne vient pas ou ne devrait pas venir du haut. Des solutions durables émergent également du niveau local, depuis le bas.

Lessons from the field: REDD+ and the rights of indigenous peoples and forest dependent communities

In October 2011, Forest Peoples Programme (FPP) conducted a survey of our local partners asking them to pinpoint key experiences and emerging lessons learned in relation to REDD+ and rights issues over the last three years. Partners who contributed include the Centre for Environment and Development (CED) and Association Okani (Cameroon), CEDEN (DRC), Foundation for the Promotion of Traditional Knowledge (Panama), Amerindian Peoples Association (Guyana), Association of Village Leaders in Suriname, Association of Saamaka Authorities (Suriname), AIDESEP (Peru), Federation for the Self-Determination of Indigenous Peoples (Paraguay) and Scale-up, Pusaka and FPP field staff (Indonesia). Observations and lessons are also drawn from workshops with local partners, field studies and issues stemming from indigenous peoples’ representatives in dialogues with national and international REDD+ policy-makers. Key observations and lessons are summarised below.

Enseignements tirés des études sur le terrain : la REDD+ et les droits des peuples autochtones et des communautés tributaires de la forêt

En octobre 2011, Forest Peoples Programme (FPP) a mené une enquête d'opinion auprès de ses partenaires locaux leur demandant d'identifier avec précision les expériences déterminantes et les enseignements tirés concernant la REDD+ et les questions afférentes aux droits, durant les trois dernières années. Les partenaires qui y ont pris part sont le Centre pour l’environnement et le développement (CED) et l'Association Okani (Cameroun), CEDEN (RDC), la Foundation for the Promotion of Traditional Knowledge (Panama), l'Amerindian Peoples Association (Guyana), l'Association of Village Leaders à Suriname, l'Association of Saamaka Authorities (Suriname), l'AIDESEP (Pérou), la Federation for the Self-determination of Indigenous Peoples (Paraguay) et les agents locaux de Scale-up, de Pusaka et du FPP (Indonésie). Un résumé des observations et des enseignements de première importance est présenté ci-après.  Des observations et des enseignements sont également tirés d'ateliers de travail avec les partenaires locaux, d’études sur le terrain et des questions découlant des débats qu'ont eus les représentants des peuples autochtones avec des décideurs nationaux et internationaux REDD+.