Resources

Les peuples autochtones et les aires protégées en Afrique : du principe à la pratique - Étude de cas n° 8 - Cameroun – Campo Ma’an

Le degré d’implication des Pygmées Bagyeli dans le plan d’aménagement et de gestion de l’UTO Campo Ma’an.Dans le cadre du projet « Indigenous peoples and protected areas in Africa » [Peuples autochtones et aires protégées en Afrique], une étude de cas a été réalisée dans la zone de Campo, dans le sud-ouest du Cameroun, pour évaluer l’impact de ce projet sur les Pygmées Bagyeli qui vivent dans la région. L’objectif était de vérifier leur niveau de participation au Plan d’aménagement et de gestion du Parc national de Campo Ma’an (PNCM).

From principles to practice: Indigenous peoples and protected areas in Africa - Case Study 2: Democratic Republic of Congo

The Bambuti-Batwa and the Kahuzi-Biega National Park: The case of the Barhwa and Babuluko people This case study reviews the situation of the Pygmies and the Kahuzi-Biega National Park, located in the East of the Democratic Republic of Congo. The study reviews the historical background to the park, the impacts of the establishment of the park, and makes recommendations about its future management. This case study is based upon evidence gained through interviews with many of the stakeholders from the Pygmy community, the park and the government.

Les peuples autochtones et les aires protégées en Afrique - du principe à la pratique. Étude de cas n° 2: République démocratique du Congo

La situation des Bambuti-Batwa et le Parc national de Kahuzi-Biega : Le cas des peuple Barhwa et Babuluko du PNKB, République démocratique du CongoNotre étude de cas concerne les peuples autochtones dénommés Pygmées en français, mais qui dans les langues et dialectes locaux sont appelés Murwa, Muyanda, Mbote – ceux qui vivaient dans les forêts de basse altitude et de haute altitude – et dont nous allons révéler l’histoire en étudiant l’historique du Parc national de Kahuzi-Biega (PNKB).Dans cette étude de cas, nous allons examiner la situation avant l’implantation d

From principles to practice: Indigenous peoples and protected areas in Africa - Case study 6: Cameroon – Dja Wildlife Reserve

One forest and two dreams: the constraints imposed on the Baka in Miatta by the Dja Wildlife Reserve.The objective of this study is to gain an understanding, using a local case, of how local communities perceive the constraints imposed upon them by the presence of a conservation project near to their territory.The study was based upon data collected during April and May 2001 in Miatta village, which is situated on the southern periphery of the Dja Wildlife Reserve.THIS PUBLICATION HAS BEEN BROKEN DOWN INTO CHAPTERS FOR THE WEBSITE.

Les peuples autochtones et les aires protégées en Afrique : du principe à la pratique - Étude de cas n° 6 Cameroun – La Réserve de faune du Dja

Une seule forêt pour deux rêves : les contraintes des Baka de Miatta face à la Réserve de faune du DjaLa cohabitation difficile entre les populations indigènes et les projets de conservation, et d’une manière générale entre les objectifs de préservation et les préoccupations de développement, a fait l’objet de nombreuses controverses. Plus ancien sous d’autres cieux, le débat n’a démarré au Cameroun qu’après le début des années 90, sous la double influence du contexte de l’ajustement structurel et de l’après Rio1.

Les peuples autochtones et les aires protégées en Afrique : du principe à la pratique - Étude de cas n° 3 - Kenya

Les Ogiek de la Forêt de Mau au KenyaLe massif forestier de Mau est la région forestière indigène la plus vaste située au voisinage de massifs montagneux de l’Afrique de l’Est. Il couvre une superficie d’environ 350 000 ha. Il est localisé à 170 km environ au nord ouest de Nairobi et s’étend le long du district de Kericho à l’ouest, du district de Narok au sud, du district de Nakuru au nord et de celui de Bomet au sud-ouest.

Sold Down the River. The need to control transnational forestry corporations: a European case study.

BOOK AVAILABLE ON REQUEST FROM FPP OFFICE: info@forestpeoples.org

The EU's role in forest resource management is examined in Cameroon, Central African Republic, Republic of Congo, Democratic Republic of Congo, Equatorial Guinea and Gabon. Profiles of 16 European-owned companies illustrate their impacts on the local populations, the environment and the economy.

73 pages   Paperback   Published by Forests Monitor

Ogiek Chronology 1991-2001

1991- 94

  • The Ogiek ancestral lands were opened up for settlement besides the opening of closed schools and gazetting of locations and wards.
  • Exodus of the new settlers to the Ogiek ancestral lands.

'95