Resources

Cameroon's Baka people and the art of listening for honey bees

As a small child, Daniel Dindo learned how to travel deep into the rainforest of Cameroon and climb trees to collect honey without harming the bees or damaging their hive. Now, the land where he continues to practice this traditional harvest has been declared a protected area, and Daniel wonders what this will mean for the future of his village and his indigenous Baka culture.

La plateforme nationale camerounaise pour les peuples autochtones des forêts se réunit pour sa deuxième Assemblée Générale

Les 23 et 24 juillet, sous le couvert de la forêt communautaire Nomedjo à Lomié, la plateforme Gbabandi s'est réunie pour sa deuxième Assemblée Générale. Gbabandi comprend actuellement huit organisations autochtones, et plus de 100 Baka et Bagyeli ont participés à cette réunion de deux jours, venant de différentes régions forestières du Cameroun.

Challenges and opportunities in the adoption of community forestry in RoC

In the absence of a land tenure system establishing clear collective ownership rights, community forestry now appears to be the most efficient option to secure customary land tenure in Congo. However, despite the opportunities that community forestry offers for IPLCs to secure customary land rights and improve their livelihoods, a number or constraints and challenges persist in relation to land tenure insecurity and overlapping.

Défis et perspectives liés à l’appropriation de la foresterie communautaire en RoC

En l’absence d’un régime foncier qui établit des droits de propriété collective suffisamment clairs, la foresterie communautaire apparait actuellement comme l’option la plus efficace pour sécuriser les droits de tenure foncière coutumière au Congo. Mais dépit des opportunités offertes par la foresterie communautaire aux CLPA pour la sécurisation des droits fonciers coutumiers et l’amélioration des moyens de subsistance, plusieurs défis et contraintes liés à la précarité des régimes fonciers ainsi qu’à la superposition des tenures foncières subsistent.

Cameroun : Déclaration des ONGs et Associations sur l'accaparement des terres par l'administration et la société Biopalm Energy Limited

En réponse à la publication d'un décret attribuant une grande partie de leurs terres ancestrales à une société productrice de palmiers à huile, les communautés autochtones Bagyeli, ainsi que les ONG et associations nationales et internationales qui les soutiennent, ont publié un communiqué appelant le gouvernement camerounais à reconsidérer leur