Resources

Terre sans titre - les Bagyeli d'Océan

Au cours des 3 dernières années, quatre communautés bagyeli autochtones ont cartographié et surveillé leurs forêts afin de garantir les droits sur les terres dont elles dépendent pour survivre.

Une action urgente est nécessaire afin de mettre fin à la prise de contrôle sur des terres des peuples autochtones pour des projets de grande envergure en Indonésie

Une action urgente est nécessaire pour mettre fin à la prise de contrôle sur des terres des peuples autochtones pour des projets de grande envergure dans des provinces où les forêts abondent comme le Kalimantan et la Papouasie en Indonésie. La destruction des forêts et des rivières sape les moyens de subsistance des Autochtones locaux, et détruit les terres ancestrales. Entre 40 et 70 millions de personnes des zones rurales d’Indonésie dépendent de l’accès aux terres et aux ressources, y compris pour l’eau potable et l’assainissement. Ces terres et ressources sont protégées par des lois coutumières.

Nouvel Administrateur de Forest Peoples Programme

Nous sommes ravis d’annoncer que Forest Peoples Programme a nommé James Whitehead, son nouvel Administrateur.James a rejoint notre équipe internationale de 55 membres en avril 2018 et dirige

Dialogue du Forest Peoples Programme sur les mesures, notifications et vérifications (MNV) communautaires

Du 16 au 19 novembre 2015, le FPP, en collaboration avec ses partenaires locaux de toute la région africaine, a organisé à Yaoundé au Cameroun une réunion sur la surveillance et les mesures, notifications et vérifications (MNV). L’objectif de cette réunion sur les MNV était d’élaborer une approche commune à la surveillance communautaire et de définir des indicateurs et outils appropriés pour les MNV que le FPP et ses partenaires peuvent intégrer dans les différentes initiatives sur le terrain visant à garantir les droits des communautés forestières.

Le débat sur la « déforestation zéro » : peuples de la forêt, « hautes valeurs de conservation » et « stocks de carbone élevés »

Les appels mondiaux pour freiner la disparition de la forêt se font entendre avec une urgence accrue au vu des efforts renouvelés pour lutter contre le changement climatique. Les statistiques sont claires : le changement rapide dans l’utilisation des sols est une cause significative d’émissions des gaz responsables du réchauffement climatique. Dans certains pays forestiers tropicaux, comme l’Indonésie, le défrichement des terres pour les plantations de palmier à huile et de bois à pâte entraîne des émissions massives provenant des forêts saccagées et des marécages asséchés. Les émissions par habitant de l'Indonésie rivalisent avec celles de nombreux pays développés. Par conséquent, il est judicieux de mettre un frein à la disparition de la forêt.

Un regard vers l’avenir : Atelier international sur les moteurs de la déforestation et les droits des peuples autochtones, Indonésie

Un atelier international organisé par le Forest Peoples Programme et PUSAKA réunira des peuples des forêts, des gouvernements, des ONG, des organismes internationaux et des spécialistes des forêts d’Afrique, d’Asie du Sud-Est et d’Amérique latine du 9 au 14 mars 2014 à Palangkaraya, au Kalimantan central, Indonésie.

L'atelier a pour objectif de partager les expériences et de générer des recommandations relatives aux  mesures efficaces pour endiguer la déforestation, promouvoir les droits humains et garantir les moyens de subsistance locaux.

La CdP des « forêts »? - Faits saillants de la 19ème Conférence des parties à la CCNUCC concernant les forêts et les peuples autochtones

Les grandes décisions concernant la REDD+ adoptées à la 19ème Conférence des parties (CdP19) à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC) à Varsovie, ainsi que les négociations sur le climat à venir dans le cadre de la CNNUCC et les engagements financiers des bailleurs de fonds, tels que le Royaume-Uni,  vont poser de nouveaux défis de taille pour les droits des peuples autochtones et leurs défenseurs.

Création d’un nouveau protocole de surveillance et de gestion des hautes valeurs de conservation 5 et 6

La reconnaissance des impacts sociaux et environnementaux de la conversion à grande échelle de terres en plantations de monocultures telles que le palmier à huile a amené de nombreux organismes de normes volontaires de durabilité, dont la Table ronde pour la production durable de l’huile de palme (RSPO), à adopter le concept des hautes valeurs de conservation (HVC).

Bulletin d'information FPP Octobre 2013 (PDF Version)

Chers amis, 

Le principe selon lequel la jouissance des droits humains constitue à la fois le moyen et l’objectif du développement souligne l’importance du suivi des droits humains comme un moyen de permettre aux détenteurs de droits d’exercer leurs droits, tout en rendant les États et les autres acteurs responsables de leurs obligations en matière de droits humains. 

Bulletin d'information FPP Juillet 2013 (PDF Version)

Chers amis,

La reconnaissance mutuelle, le respect mutuel et les avantages réciproques figurent parmi les attributs souhaitables de toute relation humaine. Les peuples autochtones et les autres peuples des forêts s’attendent eux aussi à trouver ces qualités dans leurs relations avec des tiers, qu’il s’agisse de gouvernements, d’entreprises privées, d’ONG ou d’autres organisations et communautés de peuples autochtones. Cette édition du bulletin d’information du Forest Peoples Programme rend compte du statut de diverses relations entre les peuples des forêts et différentes institutions, au fur et à mesure de leur établissement, mise à l’épreuve ou rupture, suite à des revendications en faveur du respect des droits humains fondamentaux, de la justice sociale et de la solidarité.

Ngoyla-Mintom : Bilan et perspectives

A titre de rappel, Ngoyla-Mintom est un massif forestier qui doit son nom à deux arrondissements situés dans deux régions du Cameroun: Ngoyla dans la région de l’Est et Mintom dans celle du Sud. Ce massif forestier est devenu célèbre en raison des objectifs lui ayant été assigné par différents acteurs parmi lesquels figurent le gouvernement camerounais, les entreprises privées et la communauté internationale. Depuis quelques mois, Ngoyla-Mintom maintenait  la réputation d’être un bloc forestier jamais auparavant cédé à l’exploitation forestière, ce qui a très vite attisé l’intérêt d’un Etat forestier (un état qui s’investit dans l’exploitation forestière) par l’entremise de son ministère des forêts afin d’être vendu aux enchères à des compagnies privées d’exploitation forestière.

Bulletin d'information FPP Février 2013 (PDF Version)

Chers amis, 

Chaque fois que quelqu’un observe qu'une solution est contrecarrée par un « manque de volonté politique », je me demande systématiquement : de quelle volonté politique s’agit-il et quels sont les intérêts qui agissent en faveur du contraire ? 

Annonce concernant la nouvelle Directrice

Le FPP est heureux d’annoncer que Joji Cariño occupera le poste de Directrice du Forest Peoples Programme à partir du 15 mai 2013, en coordination avec le Comité exécutif et les membres du Conseil d’administration du FPP. Joji, que beaucoup d'entre vous connaissent, est une femme autochtone éminente des Philippines possédant une vaste expérience en matière de droits humains des peuples autochtones aux niveaux communautaire, national et international, droits humains qu’elle a activement défendus au cours des 30 dernières années. Joji est reconnue au niveau international comme une spécialiste de la diversité culturelle et biologique, des savoirs traditionnels et des droits des peuples autochtones, des normes internationales sur l’eau et l’énergie, les grands barrages et leurs alternatives, l'exploitation forestière, les industries extractives et la responsabilité des entreprises. Elle est la coordinatrice du Groupe de travail sur les indicateurs du Forum international des peuples autochtones sur la biodiversité (IIFB) et une partenaire organisatrice du Grand groupe des peuples autochtones au sein de la Commission du développement durable des Nations Unies. Nous sommes ravis qu’elle se joigne à l’équipe du FPP.