Resources

Dernière notification à la Convention sur la diversité biologique

En avril 2013, le FPP et Natural Justice ont rédigé un mémoire conjoint à l’intention du Secrétariat de la Convention sur la diversité biologique (CDB), en réponse à une demande de contributions des Parties et des parties prenantes au sujet du programme de travail de la CDB portant sur les connaissances traditionnelles et la biodiversité (article 8j). 

Pengajuan terbaru untuk Konvensi Keanekaragaman Hayati

Pada April 2013 FPP dan Natural Justice membuat sebuah usulan bersama kepada Sekretariat Konvensi Keanekaragaman Hayati (CBD) dalam menanggapi sebuah permintaan untuk berperan serta dari para Pihak dan stakeholder tentang program kerja CBD yang berhubungan dengan pengetahuan tradisional tentang keanekaragaman hayati (Pasal 8j).

Les Parties de la Convention sur la diversité biologique accepteront-t-elles enfin les solutions proposées pour arrêter la perte de biodiversité qui profitent également aux communautés des forêts ?

Suivez les représentants des communautés autochtones et locales à Nagoya en ligne

Pour tous les peuples de la forêt, la 10e Conférence des Parties (COP 10) à la Convention sur la diversité biologique (CDB), qui débute aujourd’hui 18 octobre 2010 à Nagoya au Japon, est une réunion critique : leurs gouvernements passeront de nouveaux accords en matière de conservation, d’utilisation et d’exploitation des richesses naturelles de la planète. Étant donné que la plupart de ces ressources se trouvent sur les territoires des peuples autochtones, les orientations futures de la Convention auront des impacts majeurs sur leurs terres, leurs moyens d’existence et leurs mode de vie. Les contributions positives des communautés de la forêt à la biodiversité mondiale recevront-elles l’attention qu’elles méritent ? Les intérêts et les droits de ces communautés seront-ils respectés, ou se limiteront-ils à quelques paragraphes secondaires des Décisions de COP 10 ?