Resources

Durban COP 17: UNFCCC fudges decision on climate finance and makes little progress on REDD+ safeguard implementation

Parties to the United Nations Framework Convention on Climate Change (UNFCCC) at their recent COP17 did not support performance indicators for reporting on the implementation of indigenous peoples’ rights in REDD+. However, they did recognise that REDD+ benefits have to go beyond carbon to include biodiversity conservation and support for local livelihoods.

Forest Peoples Programme, with a delegation of indigenous peoples from Guyana, Kenya, Cameroon, Suriname and Peru, attended preparatory negotiations and the 17th Conference of the Parties of the UNFCCC in Durban, South Africa, in late November/early December 2011. The main purpose of FPP’s attendance was to support the Indigenous Peoples’ Caucus and closely follow negotiations on REDD+ safeguards and finance. 

CdP 17 à Durban : la CCNUCC esquive une décision sur le financement du climat et n’accomplit que des progrès limités concernant la mise en œuvre des mesures de sauvegarde REDD+

Lors de la récente CdP 17, les parties à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC) n’ont pas soutenu les indicateurs de performance pour rendre compte de la mise en œuvre des droits des peuples autochtones dans REDD+. Toutefois, elles ont reconnu que les avantages REDD+ doivent aller au-delà du carbone et inclure la conservation de la biodiversité et le soutien aux moyens de subsistance locaux.

Le Forest Peoples Programme, avec une délégation de peuples autochtones du Guyana, du Kenya, du Cameroun, du Suriname et du Pérou, a participé aux négociations préparatoires et à la 17e Conférence des Parties à la CCNUCC à Durban, en Afrique du Sud, fin novembre/début décembre 2011. La présence du FPP avait pour objectif principal de soutenir l’Assemblée des peuples autochtones et de suivre de près les négociations concernant les mesures de sauvegarde et le financement REDD+.