Recursos

Appels à une protection accrue des droits autochtones dans le secteur agro-industriel en Asie du Sud-Est

« Pour les peuples autochtones, l’environnement est étroitement lié à chaque aspect de leur vie et de leur survie. Ils sont les piliers de la bonne gouvernance de l’environnement ». C’est avec ces mots que Tan Sri Razali Ismail, de la Commission des droits humains de la Malaisie (SUHAKUM), a salué les participants à la 6e Conférence de l’Asie du Sud-Est sur les droits humains et l’agro-industrie.

Conflict or Consent? The oil palm sector at a crossroads

Click here to read related PRESS RELEASE.

Read this report in English or in Bahasa Indonesia

Growing global demand for palm oil is fuelling the large-scale expansion of oil palm plantations across Southeast Asia and Africa. Concerns about the environmental and social impacts of the conversion of vast tracts of land to monocrop plantations led in 2004 to the establishment of the Roundtable on Sustainable Palm Oil (RSPO), which encourages oil palm expansion in ways that do not destroy high conservation values or cause social conflict. Numerous international agencies have also called for reforms of national frameworks to secure communities’ rights and to develop sound land governance.

Conflict or Consent? The oil palm sector at a crossroads

Pour lire ce rapport en anglais ou en indonésien.

La croissance de la demande mondiale en huile de palme favorise l’expansion à grande échelle des plantations de palmiers à huile en Asie du Sud-Est et en Afrique.  Les préoccupations concernant les impacts environnementaux et sociaux de la conversion de vastes étendues de terre en plantations de monocultures ont motivé la mise en place, en 2004, de la Table ronde pour la production durable de l’huile de palme (RSPO), qui encourage l’expansion de la production de palmiers à huile sans que celle-ci entraîne la destruction de hautes valeurs de conservation ni des conflits sociaux.  De nombreux organismes internationaux ont également réclamé la réforme des cadres nationaux afin de sauvegarder les droits des communautés et d’établir une bonne gouvernance foncière.

New briefing: Free, Prior and Informed Consent and the RSPO; Are the companies keeping their promises? Findings and recommendations from Southeast Asia and Africa

This briefing, launched on the occasion of the 10th Roundtable on Sustainable Palm Oil (RT10), draws together the key findings of fourteen studies on FPIC in RSPO member/certified plantations based on the RSPO Principles & Criteria (P&C) and related Indicators and Guidance, and makes recommendations for reforms in the way palm oil companies honour the principle of FPIC and respect customary rights to land.

Le consentement libre, préalable et éclairé et la Table ronde pour une huile de palme durable : les entreprises tiennent-elles leurs promesses ?

Le droit au consentement libre, préalable et éclairé (FPIC) dans le cadre des Principes et critères de la Table ronde pour une huile de palme durable (RSPO) définit comment des accords équitables peuvent être mis en place entre des communautés locales et des entreprises (et gouvernements), de façon à assurer le respect des droits légaux et coutumiers des peuples autochtones et des autres détenteurs de droits locaux.[1] De mars à octobre 2012, pendant la période d’examen des Principes et critères de la RSPO,[2] le Forest Peoples Programme et ses partenaires locaux[3] ont mené une série d’études indépendantes sur les plantations de palmiers à huile en Asie du sud-est et en Afrique. Ces études ont pour objectif de fournir des informations de terrain détaillées pour voir si les droits à la terre et au FPIC sont respectés, établir comment ces droits sont respectés par les entreprises, découvrir toute mauvaise pratique des entreprises du secteur de l’huile de palme, et plaider en faveur d’un renforcement des procédures et normes de la RSPO, le cas échéant.

First Board meeting of the Green Climate Fund takes place

The Green Climate Fund, the body tasked to deliver climate funds under the United Nations Framework Convention on Climate Change (UNFCCC) has met for the first time. Indigenous Peoples challenged rules of participation and engagement and called for the recognition of indigenous peoples’ rights.

Tenue de la première réunion du Conseil du Fonds vert pour le climat

Le Fonds vert pour le climat, l’organe chargé de gérer le fonds pour le climat dans le cadre de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC), s’est réuni pour la première fois. Les peuples autochtones ont contesté les règles de participation et d’engagement et demandé la reconnaissance des droits des peuples autochtones.

New FPP Publications

Forest Peoples Programme (alongside partner organisations) has published three new publications; ‘Indigenous Peoples and the Green Climate Fund – A technical briefing for Indigenous Peoples, policymakers and support groups’, the third edition of ‘What is REDD+? A guide for indigenous communities’ and the second edition of ‘A Guide to Indigenous Women’s Rights under the International Convention on the Elimination of All Forms of Discrimination Against Women’.

Nouvelles publications du FPP

Le FPP a publié trois nouveaux documents, « Indigenous Peoples and the Green Climate Fund – A technical briefing for Indigenous Peoples, policymakers and support groups » (Les peuples autochtones et le Fonds vert pour le climat - Une note d’information technique pour les peuples autochtones, les décideurs politiques et les groupes de soutien), la troisième édition de « What is REDD+? A guide for indigenous communities » (Qu’est-ce que la REDD+ ? Guide à l’intention des communautés autochtones) et la deuxième édition de «A Guide to Indigenous Women’s Rights under the International Convention on the Elimination of All Forms of Discrimination Against Women» (Guide des droits des femmes autochtones en vertu de la Convention internationale sur l’élimination de toutes les formes de discrimination à l’égard des femmes).

New Publication: Indigenous Peoples and the Green Climate Fund – A technical briefing for Indigenous Peoples, policymakers and support groups

On the occasion of the first Board meeting of the Green Climate Fund (GCF), Forest Peoples Programme (FPP) and Jaringan Orang Asal Se-Malaysia (JOAS) are publishing a report titled: “Indigenous Peoples and the Green Climate Fund – A technical briefing for Indigenous Peoples, policymakers and support groups”.

Read the report in English or in Spanish

This report summarises some key issues relevant for indigenous peoples, building on statements and policy platforms adopted by Indigenous Peoples’ Caucuses. In particular the report draws attention to the need for the GCF to improve indigenous peoples’ participation in governance, adopt stronger safeguards and facilitate direct access to financing for climate change response actions developed and implemented by indigenous peoples.