Recursos

Conserving injustice: The unnecessary ongoing eviction and displacement of Sengwer communities in Embobut

The Sengwer community at Embobut has been dispersed, with most still living in their forests and glades high in the Cherangany Hills despite the evictions by the Government’s Kenya Forest Service (KFS). There they hide from the forest guards’ harassment, from having their now makeshift and temporary homes burnt and basic household property destroyed, as well as from being threatened with arrest despite the existence of a High Court injunction forbidding such harassment and evictions.

Maintien des injustices : la poursuite d’expulsions inutiles et du déplacement des communautés sengwer d’Embobut

La communauté sengwer d’Embobut a été dispersée, et une bonne partie vit encore dans ses forêts et clairières sur les hauteurs des montagnes de Cherangany Hills, malgré les expulsions du Service forestier du gouvernement du Kenya (KFS). Ses membres s’y cachent face au harcèlement des gardes forestiers, aux incendies des maisons temporaires qui sont devenues les leurs, et à la destruction des biens essentiels des ménages, ainsi que face à la menace d'arrestations, en dépit de l'existence d'une injonction de la Cour suprême interdisant ce harcèlement et ces expulsions.

Forest Peoples Programme Dialogue on Community-based Monitoring, Reporting and Verification (MRV)

From 16-19 Nov. 2015, FPP in collaboration with its local partners working across the Africa region organized in Yaoundé in Cameroon a meeting on Monitoring Reporting and Verification (MRV). The objective of this MRV meeting was to develop a common approach to community-based monitoring and set out appropriate indicators and tools for MRV that FPP and partners can mainstream throughout various initiatives on the ground to secure the rights of forest communities.

Dialogue du Forest Peoples Programme sur les mesures, notifications et vérifications (MNV) communautaires

Du 16 au 19 novembre 2015, le FPP, en collaboration avec ses partenaires locaux de toute la région africaine, a organisé à Yaoundé au Cameroun une réunion sur la surveillance et les mesures, notifications et vérifications (MNV). L’objectif de cette réunion sur les MNV était d’élaborer une approche commune à la surveillance communautaire et de définir des indicateurs et outils appropriés pour les MNV que le FPP et ses partenaires peuvent intégrer dans les différentes initiatives sur le terrain visant à garantir les droits des communautés forestières.

Les réunions de la CDB soulignent le rôle essentiel que les peuples autochtones et les communautés locales jouent dans la conservation de la biodiversité et l’utilisation durable

Du 2 au 7 novembre 2015, l’Organe subsidiaire chargé de fournir des avis scientifiques, techniques et technologiques (SBSTTA) et le Groupe de travail spécial à composition non-limitée sur l’article 8(j) et les dispositions connexes de la Convention sur la diversité biologique (CDB) s'est réuni à Montréal.

Les documents issus de ces deux réunions comprennent quelques références importantes aux droits des peuples autochtones et des communautés locales et à leurs contributions à la réalisation du Plan stratégique pour la diversité biologique 2011-2020, en particulier en ce qui concerne les systèmes d'information et de surveillance communautaires et le consentement libre, préalable et éclairé (FPIC).

Community-based monitoring and information systems (CBMIS) in the context of the Convention on Biological Diversity (CBD)

Community-based monitoring and information systems (CBMIS) refer to initiatives by indigenous peoples and local community organisations to monitor their community’s well-being and the state of their territories and natural resources, applying a mix of traditional knowledge and innovative tools and approaches. A newly emerging CBMIS network of indigenous peoples and local communities is now active in pilot communities in at least a dozen countries, with monitoring activities on the health of biodiversity, climate change impacts, effects of unsustainable/illegal activities and also implementation of international agreements such as the CBD at the national or local level.

Where They Stand

Where They Stand details how Wapichan people in South America use modern technologies in the struggle to secure their land rights

The Wapichan people of Guyana are using modern technology and community research to seek legal recognition of their ancestral land in the face of aggressive land-grabbing, destructive logging, and poisonous mining by illegal miners and foreign companies, finds new report by internationally acclaimed science writer Fred Pearce.

The ‘Zero Deforestation’ debate: Forest Peoples, ‘High Conservation Values’ and ‘High Carbon Stocks’

Global calls to curb forest loss have taken on an added urgency in the light of renewed efforts to combat climate change. The statistics are clear: rapid land use change is a significant cause of emissions of global warming gases. In some tropical forest counties, like Indonesia, land clearance for oil palm and pulpwood plantations is causing massive emissions from trashed forests and drained peat-swamps. Per capita emissions from Indonesia rival those of many developed countries. So it makes sense to slow down forest loss.

Le débat sur la « déforestation zéro » : peuples de la forêt, « hautes valeurs de conservation » et « stocks de carbone élevés »

Les appels mondiaux pour freiner la disparition de la forêt se font entendre avec une urgence accrue au vu des efforts renouvelés pour lutter contre le changement climatique. Les statistiques sont claires : le changement rapide dans l’utilisation des sols est une cause significative d’émissions des gaz responsables du réchauffement climatique. Dans certains pays forestiers tropicaux, comme l’Indonésie, le défrichement des terres pour les plantations de palmier à huile et de bois à pâte entraîne des émissions massives provenant des forêts saccagées et des marécages asséchés. Les émissions par habitant de l'Indonésie rivalisent avec celles de nombreux pays développés. Par conséquent, il est judicieux de mettre un frein à la disparition de la forêt.

How are Indigenous Communities Benefiting from GPS Data Loggers?

What are GPS data loggers and how do they work?

A GPS data logger is an electronic device that records data over time or in relation to location. Generally they are small, battery powered, portable, and equipped with a microprocessor, internal memory for data storage and sensors.

En quoi les communautés autochtones bénéficient-elles des enregistreurs de données GPS ?

Que sont les enregistreurs de données GPS et comment fonctionnent-ils ?

Un enregistreur de données GPS est un dispositif électronique qui enregistre des données sur une certaine durée ou en lien avec un lieu donné. Il s’agit généralement de petits dispositifs portatifs, alimentés par une batterie, et équipés d’un microprocesseur, d’une mémoire interne pour le stockage des données, et de capteurs.