Recursos

Joint letter to end EU complicity in Amazon fires

In light of the forest fires in Brazil, Forest Peoples Programme and others ask the EU to urgently address complicity in current deforestation crisis and instruct the European Commission to work on EU regulation to end deforestation.

« Sans droits fonciers autochtones, il n’y aura ni Amazonie ni sécurité pour l’humanité »

Oslo, mercredi 27 juin 2018. À la veille de son intervention devant le Forum d’Oslo sur les forêts tropicales (OTFF), l’organisation autochtone nationale péruvienne AIDESEP a publié un rapport conjoint avec le Forest Peoples Programme (FPP) qui met en exergue les échecs répétés du gouvernement péruvien pour respecter ses engagements progressifs de reconnaissance des droits fonciers autochtones. Sur une note positive, ce rapport rend compte des progrès rapides dans l’enregistrement des terres autochtones grâce aux programmes de financement décentralisés mis en place et supervisés par des organisations autochtones.

Un marathon n’est pas un sprint : le rôle du financement international de la lutte contre les changements climatiques pour garantir les droits fonciers autochtones au Pérou

À la veille de son intervention devant le Forum d’Oslo sur les forêts tropicales (OTFF), l’organisation autochtone nationale péruvienne AIDESEP a publié un rapport conjoint avec le Forest Peoples Programme (FPP) qui souligne les échecs répétés du gouvernement péruvien pour respecter ses engagements progressifs de reconnaissance des droits foncie

Press: Indigenous peoples of the Amazon share message with the world

Bogotá 25 April: We, the traditional authorities and elected leaders of the Uitoto, Muinane, Andoque and Nonuya peoples of the Middle Rio Caquetá region of the Colombian Amazon are in Bogotá between the 25th and 28th of April to represent our peoples and our Traditional Association of Indigenous Authorities - the Regional Indigenous Council of Middle Amazonas (CRIMA) in meetings with different State institutions and international agencies. We self-identify ourselves as the "People of the Centre" and heirs of the Green Territory of Life in the Amazon rainforest.