Droits fonciers

Si les peuples des forêts veulent survivre et prospérer, ils ont besoin de droits sécurisés sur les terres, les territoires et les ressources naturelles dont ils ont toujours dépendu. En vertu du droit international, les gouvernements ont l'obligation de respecter et de protéger les droits fonciers des peuples autochtones. Pour les peuples des forêts mêmes, les droits fonciers et territoriaux protégés ne sont pas seulement une question de législation, mais ils sont le fondement de leur être et de la source de leur identité. L'intendance à long terme des terres et des forêts exige que les communautés aient des droits clairs et l'autorité de posséder, d'utiliser, de gérer et de contrôler ces domaines.

Avec nos partenaires, le Forest Peoples Programme met la sécurité foncière au cœur de notre travail. Nous aidons les peuples des forêts à clarifier leurs droits fonciers, à cartographier la façon ils possèdent et utilisent leurs terres et leurs forêts, déposent des demandes de reconnaissance gouvernementale de ces domaines et élaborent des plans communautaires à long terme afin qu'ils puissent agir en tant que gardiens efficaces des ressources naturelles dont leurs moyens de subsistance dépend.

Les terres et les ressources naturelles sont souvent convoitées par d'autres intérêts: les bûcherons, les mineurs, les éleveurs et les agro-entreprises, les plantations et même les conversationnistes. Assurer le respect des droits fonciers des peuples des forêts est donc souvent au cœur de l'engagement du FPP avec ces autres secteurs. Nous cherchons à garantir que le développement autodéterminé des peuples des forêts soit fondé sur le respect solide des droits sur les terres, les territoires et les ressources.

Kenya participatory mapping
Participatory modelling workshop Kenya
By
FPP
Bikoro DRC
Bikoro, DRC
By
John Nelson