Ressources

Cameroun : Déclaration des ONGs et Associations sur l'accaparement des terres par l'administration et la société Biopalm Energy Limited

En réponse à la publication d'un décret attribuant une grande partie de leurs terres ancestrales à une société productrice de palmiers à huile, les communautés autochtones Bagyeli, ainsi que les ONG et associations nationales et internationales qui les soutiennent, ont publié un communiqué appelant le gouvernement camerounais à reconsidérer leur

Terre sans titre - les Bagyeli d'Océan

Au cours des 3 dernières années, quatre communautés bagyeli autochtones ont cartographié et surveillé leurs forêts afin de garantir les droits sur les terres dont elles dépendent pour survivre.

Les femmes autochtones travaillent pour leurs droits

En février, des femmes provenant de 20 pays différents se sont réunies à Chiang Mai, en Thaïlande, pour examiner les défis auxquels les femmes autochtones et leurs communautés sont confrontées a l’égards de leurs droits fonciers. L’organisation de l'atelier pour le droit des femmes autochtones était le fruit d'une collaboration entre Asian Indigenous Peoples Pact (AIPP)  et Forest Peoples Programme (FPP).

Écoutez ici les voix des femmes autochtones témoignant des actions de leurs communautés et de leurs peuples pour protéger leurs droits.

Vidéo : atelier sur l’utilisation coutumière durable lors de la Conférence du Réseau mondial autochtone

La Conférence inaugurale du Réseau mondial autochtone (WIN) s’est tenue à Darwin, en Australie, du 26 au 31 mai 2013. La conférence avait pour objectif de jeter des bases solides pour bâtir un réseau de gestionnaires des terres et des mers novateur et durable, avec un programme axé sur les peuples autochtones et les communautés locales jouant un rôle actif dans la gestion des environnements naturels qui se rassemblent, tissent des liens et échangent des récits et des expériences. Pour en savoir plus concernant le WIN : http://www.worldindigenousnetwork.net/