Ressources

Nous pouvons vivre de la forêt, pas du palmier à huile

Jakarta – Une coalition de la société civile a mené une action devant le Ministère de l’environnement et des forêts vendredi (23/03/2018), pour protester contre un permis d’octroi des terres forestières étatiques près du fleuve Wosimi dans les sous-districts de Naikere et Kuriwamesa d

Les organes des droits humains des Nations Unies prennent note de la spéculation foncière en masse en Papouasie-Nouvelle-Guinée

Des données indiquent de façon récurrente que les terres détenues et gérées selon la coutume en Papouasie-Nouvelle-Guinée (PNG) couvrent la vaste majorité de la masse terrestre du pays, 97% étant le chiffre d’ordinaire accepté. Les 3% de terres restantes qui ne sont plus régies par la tradition et la coutume sont généralement dénommées « terres aliénées » et sont soumises à la gestion du Département des terres et de l’aménagement du territoire. Toutefois, derrière ces chiffres remarquables en termes de sécurité foncière se cache une réalité plus sombre.