Ressources

Conflict or Consent? The oil palm sector at a crossroads

Pour lire ce rapport en anglais ou en indonésien.

La croissance de la demande mondiale en huile de palme favorise l’expansion à grande échelle des plantations de palmiers à huile en Asie du Sud-Est et en Afrique.  Les préoccupations concernant les impacts environnementaux et sociaux de la conversion de vastes étendues de terre en plantations de monocultures ont motivé la mise en place, en 2004, de la Table ronde pour la production durable de l’huile de palme (RSPO), qui encourage l’expansion de la production de palmiers à huile sans que celle-ci entraîne la destruction de hautes valeurs de conservation ni des conflits sociaux.  De nombreux organismes internationaux ont également réclamé la réforme des cadres nationaux afin de sauvegarder les droits des communautés et d’établir une bonne gouvernance foncière.

Acquisitions des terres à grande échelle par les agro-industries et droits humains en Asie du Sud-Est - Évolutions récentes en Indonésie, en Thaïlande, aux Philippines, en Malaisie, au Cambodge, au Timor-Leste et en Birmanie

Cette série d’études fournit des informations actualisées concernant les acquisitions de terre à grande échelle dans la région, dans le but d’identifier les tendances, les menaces communes, les divergences et les solutions possibles. Ces études résument également les tendances en matière d’investissements, de commerce, de développement des cultures et d’arrangements fonciers, et se concentrent sur les défis relatifs au régime foncier et aux droits humains.

FPP Bulletin d'Information Février 2012 (PDF Version)

Chers amis,

Trouver un équilibre entre le besoin des êtres humains de moyens de subsistance décents et l’impératif de protection de notre environnement est probablement le plus grand défi que notre planète doit relever. Cette lutte entre « développement » et « conservation » se déroule lors des négociations politiques mondiales, et les décisions de ceux que l’on appelle les décideurs politiques s’imposent sur le terrain. Mais tout ne vient pas ou ne devrait pas venir du haut. Des solutions durables émergent également du niveau local, depuis le bas.