Ressources

Kenya - Février 2010, la Commission africaine déclare que la zone protégée viole les droits des peuples autochtones

Dans une décision historique, la Commission africaine des droits de l'homme et des peuples a proclamé le droit du peuple pastoral Endorois du Kenya à posséder ses terres coutumières, ainsi que son droit au consentement libre, préalable et éclairé, des droits qui ont été violés lorsque les Endorois durent quitter une zone protégée. La décision invoque la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones et se fonde sur les conclusions de la Cour interaméricaine des droits de l'homme.