Ressources

L'expulsion des autochtones diaguitas de la province de Tucumán, Argentine l

« Ils sont arrivés par surprise vers 11 heures du matin. Plusieurs étaient au travail et les enfants étaient à l’école. Tout à coup, nous avons vu la police traverser un terrain voisin. Nous avons senti le gaz lacrymogène et ils se sont mis à tout casser sur leur passage. Ils ont jeté nos quelques biens, ils ont lancé des balles de caoutchouc et frappé les femmes qui opposaient résistance. Nous avons défendu nos biens comme nous le pouvions, alors qu’eux [les policiers] étaient morts de rire. » (déclaration d’une autochtone délogée à Tucumán, Argentine)