Ressources

Le peuple Wapichan (Guyane) a présenté la carte de la communauté devant un public international lors de la réunion de la CDB

Après plusieurs années de dur labeur, le peuple Wapichan de la region du sud en Guyane a achevé sa carte communautaire, qui montre toute l'étendue du territoire Wapichan et l'utilisation coutumière des terres et ressources par les communautés Wapichan. La réunion du Groupe de travail sur l'article 8 j) et les dispositions connexes (WG8j-6) de la Convention sur la diversité biologique (CDB) à Montréal fut l'occasion de présenter cette carte au public. L'audience internationale a été très impressionnée par cette initiative de la communauté et en a fait l'éloge.

Les pratiques coutumières des peuples autochtones occuperont le devant de la scène lors de la prochaine réunion de la CDB

Les pratiques coutumières durables des peuples autochtones, traitées dans l'Article 10 c) de la Convention sur la diversité biologique (CDB), seront l'un des principaux thèmes de discussion lors de la prochaine réunion du Groupe de travail sur l'Article 8 j) et les dispositions connexes ((WG-8(j) 6) de la CDB à Montréal, du 2 au 6 novembre 2009. Une question clé à l'ordre du jour est la façon dont les Parties à la Convention peuvent améliorer la mise en œuvre de cet important article. Le message des communautés autochtones et locales, transmis avant la réunion, est que garantir les droits à la terre et aux ressources sont une condition nécessaire pour l'application effective de l'Article 10 c).

En Amazonie, des manifestations autochtones pacifiques se sont heurtées aux forces de l'ordre étatiques mais ont abouti à des abrogations et à un dialogue

Début avril, plus de 30 000 autochtones de l’Amazonie péruvienne ont entamé des manifestations pacifiques pour demander l’abrogation de lois nationales adoptées récemment qui exposeraient 70% de la forêt amazonienne à l’exploitation des sociétés multinationales. Les lois ignorent les droits des peuples autochtones à leurs terres traditionnelles. Suite aux manifestations, deux des lois les plus radicales ont été abrogées et un cadre de dialogue est enfin en train d’être développé entre le gouvernement et les peuples autochtones.

Prix Goldman pour l’environnement 2009 décerné aux Saramaka

Lors d’une cérémonie à San Francisco, ce prix a été décerné aux leaders de la communauté marronne saramaka pour leur travail sur l’affaire du peuple saramaka contre le Suriname de 2007, jugée par la Cour interaméricaine des droits de l’homme. Cette affaire a finalement conduit à une décision déterminante pour les peuples autochtones et tribaux des Amériques en matière de contrôle de l'exploitation des ressources sur leurs territoires.