Ressources

Guyana : le peuple wapichan s’exprime encore une fois pour ses terres et ses forêts

En avril et en mai 2013, le peuple wapichan du sud du Guyana a fait parvenir des messages clairs au gouvernement indiquant que toutes les exploitations minières et autres exploitations doivent respecter ses droits fonciers coutumiers et observer le principe  du consentement libre, préalable et éclairé (FPIC). Les villages wapichan ont désormais renoué le dialogue avec le gouvernement concernant les mesures nécessaires pour reconnaître et garantir leurs terres, notamment des plans pour l’établissement d’une grande forêt communautaire dans le bassin du haut Essequibo.