Ressources

Violence Against Indigenous Women And Girls: A Complex Phenomenon (La violence à l’égard des femmes et des filles autochtones : un phénomène complexe)

Cette note d’information, publiée par le Asia Indigenous Peoples Pact (AIPP) et le Forest Peoples Programme, a pour objectif de promouvoir le débat et la réflexion sur la complexité des défis liés à la violence à l’égard des femmes et des filles autochtones. Le travail des organisations de femmes autochtones d’Asie et du monde entier se concentre de plus en plus sur la nécessité d’effectuer une analyse spécifique pour mieux comprendre la nature et les formes de cette violence. Cette note entend par ailleurs mettre l’accent sur la nécessité de se conformer aux droits dans leur totalité, pour respecter et protéger en même temps les droits individuels et collectifs des femmes autochtones.

Soumissions et rapports récents

1. Destruction at Dawn: The Rights of Indigenous Peoples in Nepal (Destruction à l’aube : Les droits des peuples autochtones dans la République du Népal)

Un rapport détaillé concernant le développement du projet d’énergie hydraulique Arun III et les défis que ce projet et d’autres projets similaires posent pour les engagements en faveur de la protection des droits et des intérêts des peuples autochtones du gouvernement népalais (LAHURNIP, NGO-FONIN et FPP). 

Le Asia Indigenous Peoples’ Pact adopte une politique ferme en matière d’égalité entre les hommes et les femmes pour les activités relatives aux questions autochtones

Lors de la 4ème Assemblée générale de ses membres, le Asia Indigenous Peoples’ Pact (AIPP – Pacte asiatique des peuples autochtones) a adopté une politique ferme concernant la façon dont l’organisation soutiendra et encouragera les activités relatives aux questions d’égalité entre les hommes et les femmes dans tous ses programmes de travail. La politique concerne également d’éventuelles inquiétudes et des processus internes relatifs à l’égalité entre les hommes et les femmes. Cette politique est accompagnée du plan stratégique adopté récemment sur les droits des femmes et représente un engagement solide et cohérent visant à défendre les intérêts et les droits des femmes autochtones. 

Les femmes autochtones font entendre leurs voix auprès du CEDAW

En juillet dernier, la 49e session du Comité pour l’élimination de la discrimination à l’égard des femmes (CEDAW) s’est tenue à New York. Les femmes autochtones du Népal, sous l’égide de la Fédération des femmes autochtones du Népal (NIWF), ont participé pour la première fois à cette session afin de défendre et d’expliquer les résultats présentés au Comité dans leur rapport alternatif. 

Le rapport était également soutenu par la Lawyer’s Association for the Human Rights of Nepal’s Indigenous Peoples (LAHURNIP) et par le Forest Peoples Programme, et constituait le premier rapport national fondé sur des recherches et une élaboration autonomes concernant le statut des femmes autochtones dans la nouvelle république émergente du Népal.

Prochaine publication de AIWN et du FPP : Guide to CEDAW for indigenous women in Asia (Guide CEDAW pour les femmes autochtones d’Asie)

Le Asian Indigenous Women’s Network (Réseau des femmes autochtones d’Asie) et le Forest Peoples Programme ont réalisé une série de brochures consacrées au cadre de protection des droits humains, aux droits des peuples autochtones et aux droits des femmes tels que consacrés et protégés dans la Convention sur l’élimination de toutes les formes de discrimination à l’égard des femmes. Les brochures ont été conçues pour traiter spécifiquement des situations des femmes autochtones en Asie et comprennent une compilation détaillée de la jurisprudence existante du CEDAW en matière de femmes autochtones.

Genre et droits fonciers en Asie

Vingt-neuf femmes autochtones de 10 pays de la région Asie-Pacifique se sont réunies à Manille aux Philippines en novembre 2010 afin de discuter des défis auxquels les femmes autochtones et leurs communautés font face dans le domaine des droits fonciers. L’atelier a été organisé par le Asian Indigenous Women’s Network (AIWN) et le Forest Peoples Programme (FPP). Dans la région, et dans le monde entier, les droits fonciers jouent un rôle capital pour permettre aux peuples autochtones de survivre en tant que peuples culturellement distincts. L'Asie et le Pacifique recueillent une grande diversité de situations pour les peuples autochtones, avec des pays à majorité autochtone, tel que Fiji dans le Pacifique, ou l’Asie continentale, où les peuples autochtones ne sont même pas reconnus par leurs gouvernements.