Trois ans plus tard, l’assassinat du leader autochtone colombien embera chamí reste impuni

Fernando
Fernando

Trois ans plus tard, l’assassinat du leader autochtone colombien embera chamí reste impuni

Le 7 avril 2018 marque le troisième anniversaire de l’assassinat brutal du leader autochtone colombien Fernando Salazar Calvo, un membre du peuple embera chamí du Resguardo Indígena Cañamomo Lomaprieta (municipalités de Risoucio et Supia, Caldas), et membre actif de l’Association des mineurs ancestraux du Resguardo, ASOMICARS. Le Forest Peoples Programme a rédigé une lettre exhortant le Président Santos et le Procureur général Néstor Humberto Martínez à veiller à ce que cette affaire soit résolue aussi rapidement que possible, grâce à une enquête rigoureuse menant à l’arrestation et à la poursuite en justice des instigateurs et des auteurs matériels de cet acte odieux. Nous encourageons également la communauté internationale et nos organisations alliées à s’exprimer et à rédiger des lettres demandant instamment une résolution rapide de cette affaire, afin que justice puisse être faite, et que la paix et la tranquillité soient ramenées dans la famille et la communauté de Fernando. Nous n’aurons de cesse de parler de la perte de notre ami et collègue, jusqu’à ce que justice soit faite.

Lire la lettre ci-dessous (disponible en espagnol et en anglais).