Cartographie participative des ressources

La cartographie des ressources est effectuée par les communautés afin de dresser la carte de leur territoire et d’indiquer les sites et les ressources qu’elles utilisent et à quelles fins (usage coutumier). Ces cartes montrent l’étendue des territoires autochtones et illustrent le sens et l’importance que revêtent les territoires et les ressources qui s'y rattachent pour la vie des communautés autochtones et locales. FPP appuie et facilite les processus de cartographie participative. Les membres des communautés sont formés à l’utilisation des technologies GPS et GIS et appliquent ensuite ces compétences sur le terrain conjointement avec les connaissances des utilisateurs des ressources ou des aînés qui connaissent très bien le territoire ou certaines de ses parties. Des données sont recueillies, des sites sont identifiés et toutes les informations sont rassemblées sur des cartes numériques. Toutes les technologies sont mises en place au niveau local et adaptées aux besoins et au contexte de chaque communauté.

Conjugué au renforcement au niveau des villages des capacités en matière de droits sur les terres et les ressources, la cartographie participative peut servir de base à une stratégie efficace de défense du territoire. Les cartes communautaires sont considérées par un nombre croissant de peuples des forêts comme un outil utile qu’ils peuvent utiliser au niveau local et national pour affirmer leurs droits sur les terres et les ressources se trouvant sur leurs territoires traditionnels. Ceci est particulièrement important dans les cas où des acteurs extérieurs, tels que les autorités gouvernementales, les ONG de conservation et les entreprises (d’exploitation forestière, minière, de plantations), cherchent à avoir accès à leurs forêts. Les cartes peuvent aider les communautés dans les processus de dialogue et de négociation.