Sécuriser les droits des peuples forestiers et combattre la déforestation en République démocratique du Congo

Securing Forest Peoples’ Rights and Tackling Deforestation in the Democratic Republic of Congo

Sécuriser les droits des peuples forestiers et combattre la déforestation en République démocratique du Congo

La déforestation et la dégradation des forêts ont augmenté en République démocratique du Congo (RDC) malgré l’engagement du gouvernement de protéger ses forêts. Les activités commerciales d’envergure industrielle constituent d’importantes menaces directes à long terme sur les forêts. En revanche, les strategies et modes de subsistance traditionnelles des communautés autochtones et locales montrent qu’elles peuvent coexister durablement avec les forêts.

Le régime foncier a évolué en RDC en l'absence de reconnaissance formelle des droits de propriété coutumiers des communautés sur les terres forestières qu’elles occupent et utilisent depuis des générations, bien que les pratiques traditionnelles restent très répandues. Les reformes ont laissé subsistées des lacunes en termes de gouvernance, des incohérences et des ambiguïtés dans la réglementation des activités forestières commerciales et artisanales ainsi que dans la sauvegarde des droits des communautés qu’il est urgent de résoudre.

Ce rapport s’appuie sur la littérature existante en matière de déforestation et de dégradation des forêts, et sur des discussions avec des organisations de peuples forestiers et d’autres parties prenantes, y compris des consultations sur le terrain dans trois des provinces forestières les plus denses de la RDC. Le rapport souligne les nombreux impacts socio-environnementaux et les violations des droits de l’homme que subissent les communautés en relation avec la perte des forêts.

Une résolution efficace des défis liés aux forêts auxquels est confrontée la RDC nécessite une pleine reconnaissance légale des droits coutumiers des peuples forestiers et l’inclusion de ces communautés comme partenaires égaux dans les efforts consentis pour endiguer cette vague destructrice.