Le gouvernement du Royaume-Uni peaufine des propositions de fonds bilatéral sur la déforestation et le climat

Le gouvernement du Royaume-Uni peaufine des propositions de fonds bilatéral sur la déforestation et le climat

Le lancement d’un nouveau fonds britannique attendu de longue date visant à lutter contre les facteurs de déforestation dans les pays forestiers est en attente, alors que des institutions gouvernementales du Royaume-Uni poursuivent la finalisation du dossier de l’initiative. Entre-temps, des ONG du Royaume-Uni ont continué de faire pression auprès du gouvernement afin d’assurer la transparence de la structure de gouvernance du fonds, qui sera axé sur le soutien aux pays tropicaux pour lutter contre la déforestation et diminuer les émissions dues à l’utilisation des terres. 

Dans une lettre commune et un document d’orientation technique envoyés au gouvernement en avril, des ONG, notamment le Forest Peoples Programme (FPP), FERN, Greenpeace, Environmental Investigation Agency (EIA) et Global Witness, ont exhorté le gouvernement à finaliser le programme pour les forêts et le changement climatique (FCC) prévu au moyen d’un processus consultatif et collaboratif, avec un calendrier clair de mise en œuvre et un mécanisme responsable pour débourser des fonds dans le cadre du Fonds international pour le climat (International Climate Fund – ICF) du Royaume-Uni. 

Lors d’une consultation publique qui s’est tenue à Londres en mai et organisée par le Département pour le développement international (DFID), le Département de l’énergie et des changements climatiques (DECC) et le Département de l’alimentation et des affaires rurales (DEFRA), des ONG et des participants du secteur privé ont appelé ensemble le Royaume-Uni à mettre en place des réformes réglementaires aux niveaux de l’offre et de la demande, afin de réduire les émissions de gaz à effet de serre, de mettre un frein à la déforestation et d’assurer le respect  des droits des communautés à la terre et aux moyens de subsistance. 

En juillet, le groupe des ONG (notamment FERN, RSPB, Rainforest Foundation UK, Greenbelt Movement et le FPP) s’est réuni avec le Ministre du DFID, Lyn Featherstone, afin de présenter ses recommandations concernant la façon d’améliorer l’élaboration du FCC. Lors de la réunion, les ONG ont souligné qu’il est nécessaire, entre autres, que le FCC :

  • soutienne les systèmes communautaires de gouvernance forestière, de gestion des paysages et les solides économies locales, et reconnaisse le rôle des peuples des forêts en tant que titulaires de droits et acteurs économiques fondamentaux 
  • agisse sur la base de preuves d’efficacité de régimes de propriété communautaires sûrs afin d’endiguer le recul des forêts et d’apporter de nombreux avantages aux moyens de subsistance locaux et aux peuples des forêts, notamment aux femmes 
  • soutienne les initiatives d’aide aux gouvernements, au secteur privé, aux communautés forestières et à la société civile pour la mise en œuvre des Directives volontaires pour une gouvernance responsable des régimes fonciers applicables aux terres, aux pêches et aux forêts dans le contexte de la sécurité alimentaire nationale de la FAO
  • évite que le FCC ne finance les crédits de marché avancés (Advance Market Credits - AMC) pour le marché du carbone forestier, qui risquent de mettre en péril les négociations de la CCNUCC 
  • assure une meilleure participation des peuples des forêts et de la société civile et l’utilisation de leurs savoirs dans l’élaboration et la mise en œuvre du FCC

En réponse, le Ministre s’est engagé à ce que le gouvernement réexamine le dossier afin d’étudier comment les recommandations des ONG pourraient être intégrées dans l’élaboration finale du FCC avant qu’il ne soit finalisé pour approbation ministérielle fin 2013.

Les ONG attendent toujours le nouveau dossier et le nouveau plan pour se réunir avec le DECC cet automne afin de transmettre encore une fois les propositions de la société civile pour une nouvelle initiative efficace du Royaume-Uni en matière de climat et de forêts.

Pour plus d’informations :