Dernière notification à la Convention sur la diversité biologique

Dernière notification à la Convention sur la diversité biologique

En avril 2013, le FPP et Natural Justice ont rédigé un mémoire conjoint à l’intention du Secrétariat de la Convention sur la diversité biologique (CDB), en réponse à une demande de contributions des Parties et des parties prenantes au sujet du programme de travail de la CDB portant sur les connaissances traditionnelles et la biodiversité (article 8j). 

Des mémoires de ce type constituent des occasions importantes pour influencer le débat et la prise de décisions au sein de la CDB, puisque les contributions sont incluses dans les documents de séance officiels, en l’occurrence dans les documents de la prochaine réunion du Groupe de travail sur l’article 8(j) et les dispositions connexes qui se tiendra à Montréal en octobre 2013. 

Le mémoire comprend des avis et suggestions concernant le dialogue approfondi qui aura lieu lors de la réunion du Groupe de travail « Relier les systèmes de connaissances traditionnelles à la science », ainsi que concernant l’élaboration du nouveau plan d’action de la CDB pour l’utilisation coutumière durable. Nous avons également fourni des avis détaillés au sujet de l’emploi de l’expression « peuples autochtones et communautés locales »  au sein de la CDB au lieu de l’expression « communautés autochtones et locales », suite à des recommandations de l’Instance permanente des Nations Unies sur les questions autochtones. L’affirmation du statut des peuples autochtones en tant que peuples, et non pas uniquement en tant que communautés, est important afin que soient pleinement respectées leurs identités et que soient protégés leurs droits humains. La Conférence des Parties à la Convention sur la diversité biologique est le seul organe décisionnel d’une convention internationale qui emploie l’expression « communautés autochtones et locales », et qui n’a pas adopté de décision consistant à mettre à jour sa terminologie lors de la CdP 11 en Inde l’année dernière.  

Le mémoire final, dont le projet a été diffusé sur différents réseaux en ligne afin de générer une discussion et des commentaires, a été approuvé et signé par plus de 70 organisations communautaires, réseaux et ONG travaillant sur des questions relatives aux connaissances traditionnelles et à l’utilisation coutumière durable de la biodiversité dans différents pays. Il peut être téléchargé en espagnol, français et anglais sur le site web du FPP : http://www.forestpeoples.org/fr/topics/convention-sur-la-diversite-biologique-cdb/publication/2013/notification-la-convention-sur-la