Le people autochtone Batwa acquiert plus de connaissances sur le genre

Les particpants pendant l'atelier sur le genre, novembre 2012, Kisoro, Ouganda
By
Stéphanie Vig

Le people autochtone Batwa acquiert plus de connaissances sur le genre

Un atelier sur le genre a eu lieu du 19 au 21 novembre à Kisoro, dans le sud-ouest de l’Ouganda. Cet atelier qui s’est révélé une réussite avait pour but d’initier le peuple Batwa aux aspects généraux relatifs au genre.

L’atelier a été facilité par le United Organisation for Batwa Development in Uganda (UOBDU) et le Forest Peoples Programme et a vu la participation de cinquante hommes et femmes Batwa provenant des districts de Kanungu, Mbarara, Kabale et Kisoro. Des jeunes âgés de 14 à 20 ans ont également pris part à l’atelier.

L’atelier a couvert une variété de thèmes incluant les aspects généraux relatifs au genre (distinctions entre les rôles associés aux genres, l’égalité des genres et la discrimination relative au genre), la relation entre le genre et la culture, les conventions internationales pertinentes telle que la Convention pour l’élimination de toutes les formes de discrimination à l’égard des femmes (CEDAW), l’importance de cette dernière ainsi que d’autres instruments juridiques nationaux.

Les thèmes ont été abordés en ayant recours à différentes méthodes tels les vidéos et les livres d’histoire. L’histoire de Meena, développée par l’UNICEF, était la plus touchante. Il s’agit de l’histoire d’une jeune fille qui est forcée par son père de se marier avant l’âge de 18 ans. Plusieurs participants ont reconnu dans cette histoire l’expérience réellement vécue dans plusieurs communautés et ont promis d’encourager les membres de ces dernières à changer. Ils ont également réalisé qu’il y a beaucoup de valeur à éduquer les filles et ces dernières devraient donc être éduquées. 

Les participants, qui étaient très enthousiasmés par les discussions interactives, ont activement pris part à l’atelier et répondant aux diverses questions, en partageant leurs expériences vécues dans leurs communautés, en fournissant des conseils à leurs confrères Batwa et en posant également des questions. Nteziki Kedress, une femme Mutwa a exprimé les propos suivants : « Je vous demande tous d’applaudir pour cette formation que nous avons reçue, cela a été tellement éducatif ».  

Les participants ont promis d’Apprendre, Comprendre, Changer et Éduquer (ACCE) ceux qui n’étaient pas présents et à encourager le changement lorsqu’ils retourneront dans leurs communautés. Par-dessus tout, ils ont promis d’abord d’agir en leaders exemplaires afin que les autres puissent apprendre d’eux. 

Écrit par Mme Winfred Mukandinda, Land Rights Officer, United Organisation for Batwa Development in Uganda (UOBDU).

 

 
Atelier sur le genre, novembre 2012, Kisoro, Ouganda
By
Stéphanie Vig