Les femmes autochtones des Amériques luttent contre la discrimination

Atelier à Jujuy, Argentine
By
ONIC, COAJ, SER, QNW, AJDH

Les femmes autochtones des Amériques luttent contre la discrimination

Des organisations autochtones et des droits humains des Amériques travaillent de concert pour élaborer une méthode spécifique d’étude, de documentation et de lutte à appliquer aux affaires des femmes autochtones défendues dans le système de justice. Les organisations participantes sont notamment ONIC - l’Organisation nationale autochtone de Colombie, COAJ – le Conseil des organisations autochtones de Jujuy (Argentine), SER - Services du peuple mixe (Mexique), QNW – Femmes autochtones du Québec (Canada), et AJDH, Avocats pour la justice et les droits humains (Mexique). Ce travail est conduit dans le cadre d’un projet intitulé Discrimination fondée sur l’ethnie et le genre dans les Amériques : le cas des femmes autochtones.Le projet a été mené sur plus de sept ans. Au cours de cette période, les organisations ont travaillé tour à tour sur des droits spécifiques, notamment : le droit à l’éducation (Argentine) ; le droit des femmes à une vie à l’abri de la violence dans le contexte des conflits armés (Colombie) ; le droit à la santé (Mexique) ; et le droit à l’identité (Canada). Les actions étaient ciblées sur les points principaux suivants : consolidation de la sensibilisation aux droits, politiques publiques, études/documentation, actions en justice et plaidoyer. Les travaux ont débouché notamment sur les résultats suivants : un cadre conceptuel créé avec les femmes ayant participé au processus ; un plaidoyer concernant les politiques publiques en Argentine et en Colombie ; l’émergence de processus organisationnels qui renforcent les nouveaux leaderships des femmes autochtones ; des actions en justice pour des affaires encore en cours ; et l'assimilation des enseignements tirés au sujet de la façon de s'attaquer à la discrimination à l'encontre des femmes autochtones.

Par ailleurs, ces organisations ont travaillé à peaufiner un processus commun d’enquêtes et d’actions en justice qui a donné lieu à la publication, avec le soutien du Forest Peoples Programme, de Indigenous women of the Americas: methodological and conceptual guidelines to confront situations of multiple discrimination. Ces lignes directrices présentent différents principes, considérations éthiques et moyens de faire face à la fois à l’invisibilité et aux obstacles auxquels les femmes autochtones sont confrontées lorsqu’elles réclament justice. Elles arrivent à la conclusion que la discrimination à l’égard des femmes autochtones ne peut être abordée qu’à partir du point de vue des femmes elles-mêmes. Cela signifie que leur spiritualité, les lois et la vision du monde de leurs peuples, ainsi que les droits humains des peuples autochtones et des femmes reconnus à l'échelon international, doivent être pris en compte au moment d'affronter la discrimination. Ce cadre est utile non seulement pour attester des cas de discrimination dans le système judiciaire, mais il contribue également à examiner attentivement les politiques publiques qui s’appliquent aux femmes autochtones.

Toute méthode qui étudie et documente la situation des femmes autochtones doit adopter des principes autochtones. Elle doit reposer sur le fait que les femmes constituent des agents de changement de leur situation, soutenir leurs efforts d’émancipation, et offrir des alternatives appropriées pour la restitution et la récupération culturelles et spirituelles. Ces publications peuvent être consultées en cliquant sur le lien suivant 

Femme kankuama – Communauté chemesquemena – atelier sur les droits en matière de sexualité et de procréation
By
ONIC, COAJ, SER, QNW, AJDH