Bulletin d'information FPP: Edition spéciale sur le genre (version PDF)

FPP E-Newsletter: Special edition on gender
By
FPP

Bulletin d'information FPP: Edition spéciale sur le genre (version PDF)

Une version facile à télécharger et à imprimer est disponible en anglais, espagnol et français ( noir et blanc, sans photos).

Chers Amis, 

Le travail du Forest Peoples Programme consiste à aider les peuples autochtones et les autres peuples de la forêt à défendre leurs droits humains, en particulier leurs droits collectifs à l’autodétermination, à leurs terres, territoires et patrimoine culturel, à l’autoreprésentation et à l’exercice de leurs droits coutumiers. L’adoption d’une approche basée sur les droits implique que nous acceptions également que ces droits collectifs soient exercés dans le respect des autres droits humains. La Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones adopte la même perspective. Un principe fondamental des droits humains est la non-discrimination et l’un des objectifs principaux de la Déclaration des Nations Unies, d'autres lois et de la jurisprudence en matière de peuples autochtones est de réparer des siècles d'injustice fondée sur des préjugés profondément enracinés, la discrimination et la violence qui en découle à l’égard des peuples autochtones.

 Une approche basée sur le genre met clairement en exergue le fait que les hommes et les femmes autochtones, les groupes au statut inférieur, les personnes âgées et les enfants affrontent ces injustices différemment. Les femmes autochtones peuvent être plus facilement privées de leurs terres que les hommes, elles peuvent être victimes d’exploitation sexuelle et en outre de discrimination liée au salaire, à l’éducation, aux soins de santé, à l’accès à la justice et aux autres services de l’État. Dans certains cas, les hommes autochtones souffrent, notamment lorsque les peuples chasseurs n'ont plus accès à leurs territoires et au gibier et lorsqu'ils sont privés de l’honneur et de l’identité qui découlent de la valeur accordée à leur rôle. La lutte menée aux côtés des peuples de la forêt pour mettre fin à la discrimination nous confronte ensemble au dilemme posé par le fait que la discrimination et l’injustice ne proviennent pas toujours de l’extérieur mais sont parfois inhérentes à leurs systèmes coutumiers.

Le recueil d’articles de cette édition spéciale de notre bulletin d’information est consacré à cet aspect de notre travail aux côtés de nos partenaires. En Indonésie, en Thaïlande, au Guatemala et au Guyana, l’examen des systèmes d’utilisation des terres par les femmes montre qu’ils sont complémentaires aux systèmes d’utilisation des terres par les hommes. Lorsque les femmes autochtones se mobilisent elles aussi pour défendre leurs droits, la force collective de la société est renforcée et non pas divisée. Ce bulletin d’information souligne les discussions entre les femmes autochtones concernant la façon la plus adéquate d'aborder les questions liées à la discrimination fondée sur le genre dans leurs pays et communautés.           

 La Commission africaine des droits de l’homme et des peuples a été particulièrement sensible aux actions des femmes autochtones d’Afrique pour obtenir des réparations. De leur côté, nos partenaires du Népal, de la Colombie, des Philippines et de l’Ouganda ont exprimé le souhait de voir leurs droits pris en compte dans le cadre des droits autochtones et non pas en opposition à ces derniers. Cela signifie avant tout que la mise en place de solutions pour réparer les injustices doit être réalisée par les peuples autochtones, à travers la mobilisation et la transformation de leurs sociétés et non pas à travers l’imposition de programmes de réforme sociale.

L’autodétermination sans discrimination est la base de la construction de futurs meilleurs et permettra à chaque peuple de trouver sa voie, chacun à partir de sa propre situation et d'établir eux-mêmes les relations qui les unissent. Au sein de FPP, nous sommes heureux de voir que le travail de nos partenaires en matière de genre et de droit à la terre commence à porter fruits et nous espérons continuer à les accompagner tout au long de ce parcours.

Marcus ColchesterDirecteur