Des solutions de chaîne d'approvisionnement pour les peuples et les forêt

Des solutions de chaîne d'approvisionnement pour les peuples et les forêt
Des solutions de chaîne d'approvisionnement pour les peuples et les forêt

Des solutions de chaîne d'approvisionnement pour les peuples et les forêt

Plus de la moitié de la déforestation tropicale mondiale est causés par quatre produits : le soja, l’huile de palme, le bœuf et les pâtes et les papiers, ce qui produit 15% du total des émissions mondiales de gaz à effet de serre, plus que l’ensemble de toutes les voitures, camions et autobus du monde entier. Environ la moitié du défrichement des terres en vue d'une expansion commerciale des produits agroalimentaires a lieu illégalement, sans la consultation des communautés, leur consentement, et sans aucune évaluation des répercussions environnementales et sociales appropriée. En moyenne, l’UE paie environ 6 milliards d'euros par an pour les produits cultivés sur ces terres illégalement défrichées.

Pour trouver des solutions équitables à cette crise, 14 dirigeants autochtones, des défenseurs des droits de l'homme et des militants de 11 pays (Pérou, Colombie, Paraguay, Argentine, Guyana, Suriname, Libéria, Cameroun, République Démocratique du Congo, Malaisie et Indonésie) en partenariat avec les ONG alliées Forest Peoples Programme et Both ENDS, ont tenu un forum du 12 au 14 février 2018 et ont formulé des recommandations précises pour les différents acteurs, secteurs et initiatives impliqués dans la formulation de politiques sur le commerce durable et le soutien des efforts de lutte pour combattre la déforestation.