Ressources

Australia Indonesia Partnership fails to respect Dayak rights

Australia and Indonesia have been working together for several years now on REDD+. Their main cooperation is the Kalimantan Forests and Climate Partnership (KFCP) which seeks to rehabilitate 100,000 hectares of peat swamp in Central Kalimantan. The area is part of Soeharto's Mega Rice scheme which failed to grow rice but reduced the agroforestry systems of dozens of Dayak communities to burning peat wastelands. Now, with millions of dollars already spent on the REDD+ project, Yayasan Petak Danum, a Dayak community organisation from the area of the KFCP project, wrote a letter listing major concerns with the project, especially its failure to respect the rights of the Dayak communities in the area. Read Yayasan Petak Danum (YPD) Network’s Letter to the Australian delegation to Central Kalimantan, Indonesia, February 2011, regarding the Kalimantan Forests and Climate Partnership pilot REDD+ project:http://www.forestpeoples.org/topics/redd-and-related-initiatives/publication/2011/letter-australian-delegation-central-kalimantan

Le Partenariat Australie-Indonésie ne respecte pas les droits des Dayak

L’Australie et l’Indonésie travaillent désormais conjointement depuis plusieurs années sur la REDD+. Leur coopération est axée principalement sur le projet Kalimantan Forests and Carbon Partnership (Partenariat en matière de forêts et de carbone au Kalimantan - KFCP) qui vise à réhabiliter 100 000 hectares de tourbières au Kalimantan central. La zone fait partie du programme Mega Rice de Soeharto, qui n’a pas produit de riz mais qui a réduit les systèmes agroforestiers de dizaines de communautés Dayak à des terres incultes de tourbe en feu. Aujourd’hui, après que des millions de dollars aient déjà été dépensés pour le projet REDD+, Yayasan Petak Danum, une organisation communautaire Dayak de la zone concernée par le projet KFCP, a rédigé une lettre énumérant les inquiétudes principales liées au projet, en particulier le non-respect des droits des communautés Dayak dans la région. Vous pouvez lire la lettre du réseau Yayasan Petak Danum (YPD) à la délégation australienne au Kalimantan central, Indonésie, février 2011, au sujet du projet pilote REDD+ Kalimantan Forests and Climate Partnership :

http://www.forestpeoples.org/topics/redd-and-related-initiatives/publication/2011/letter-australian-delegation-central-kalimantan

Precedent-setting land deal in palm oil expansion zone in Borneo

A new oil palm plantation being developed in Indonesian Borneo (West Kalimantan) has relinquished community lands to which it had gained a government permit. The company PT Agro Wiratama, a member of the Roundtable on Sustainable Palm Oil (RSPO) and subsidiary of the giant Musim Mas group, agreed to relinquish more than 1,000 hectares of its 9,000 hectare concession back to the community, following interventions by community representatives and NGOs. This is a breakthrough in the context of a pattern of development whereby millions of hectares of large-scale oil palm plantations have been established without consent on indigenous peoples’ land. Forest Peoples Programme spotted PT Agro Wiratama’s plans to open up this area on the RSPO website and alerted NGO partners in Borneo, who were able to work with the community and help them negotiate with the company and local government to get their lands recognised. 

Read recent FPP, Sawit Watch, Gemawan and Kontak Press Release

Un accord foncier crée un précédent dans la zone d’expansion des plantations de palmiers à huile à Bornéo

Une nouvelle plantation de palmiers à huile en cours de développement au Bornéo indonésien (Kalimantan occidental) a renoncé à des terres communautaires pour lesquelles elle avait obtenu un permis du gouvernement. La société PT Agro Wiratama, membre de la Table ronde pour une huile de palme durable (RSPO) et filiale du géant Musim Mas, a accepté de céder plus de 1 000 hectares sur les 9 000 hectares de sa concession à la communauté, suite aux interventions des représentants de la communauté et des ONG. Ceci représente une avancée capitale dans le contexte d’un développement où des millions d’hectares de plantations à grande échelle de palmiers à huile ont été établis sur les terres des peuples autochtones sans leur consentement. Le Forest Peoples Programme a pris connaissance des plans de PT Agro Wiratama visant à ouvrir cette zone sur le site web de la RSPO et a alerté les ONG partenaires à Bornéo, qui ont pu travailler avec la communauté et l’aider à négocier avec la société et le gouvernement local pour que ses terres soient reconnues. 

Communiqué de presse de FPP