Un accord foncier crée un précédent dans la zone d’expansion des plantations de palmiers à huile à Bornéo

Carte de localisation du permis de PT Agro Wiratama ;, la terre des communautés Kuayan se trouvant toujours à l’intérieur des concessions de la société. La surface totale du permis est de 9000 hectares.Carte du permis de cultiver (IUP) de PT Agro Wiratama ;, la terre des communautés Kuayan étant enclavée (zone en jaune). Le gouvernement local a réduit les concessions de la société à 6880 hectares.

Un accord foncier crée un précédent dans la zone d’expansion des plantations de palmiers à huile à Bornéo

Une nouvelle plantation de palmiers à huile en cours de développement au Bornéo indonésien (Kalimantan occidental) a renoncé à des terres communautaires pour lesquelles elle avait obtenu un permis du gouvernement. La société PT Agro Wiratama, membre de la Table ronde pour une huile de palme durable (RSPO) et filiale du géant Musim Mas, a accepté de céder plus de 1 000 hectares sur les 9 000 hectares de sa concession à la communauté, suite aux interventions des représentants de la communauté et des ONG. Ceci représente une avancée capitale dans le contexte d’un développement où des millions d’hectares de plantations à grande échelle de palmiers à huile ont été établis sur les terres des peuples autochtones sans leur consentement. Le Forest Peoples Programme a pris connaissance des plans de PT Agro Wiratama visant à ouvrir cette zone sur le site web de la RSPO et a alerté les ONG partenaires à Bornéo, qui ont pu travailler avec la communauté et l’aider à négocier avec la société et le gouvernement local pour que ses terres soient reconnues. 

Communiqué de presse de FPP

Cartes :

La carte sur la gauche : Carte de localisation du permis de PT Agro Wiratama ; la terre des communautés Kuayan se trouvant toujours à l’intérieur des concessions de la société. La surface totale du permis est de 9000 hectares.

La carte sur le droit : Carte du permis de cultiver (IUP) de PT Agro Wiratama ; la terre des communautés Kuayan étant enclavée (zone en jaune). Le gouvernement local a réduit les concessions de la société à 6880 hectares.