À propos de Forest Peoples Programme

Presque toutes les forêts du monde sont habitées. Plusieurs des peuples qui y vivent et détiennent des droits coutumiers sur leurs forêts ont développé des modes de vie et des connaissances traditionnelles adaptés à leur milieu.  Pourtant, dans les politiques forestières, les forêts sont généralement considérées comme des terres vacantes contrôlées par l’État et destinées au « développement » – colonisation, exploitation forestière, plantations, barrages, mines, puits de pétrole, gazoducs et agroindustrie. Ces empiètements obligent souvent les peuples des forêts à abandonner leurs habitats forestiers, et plusieurs plans de conservation visant la mise en place de réserves naturelles privent aussi les peuples des forêts de leurs droits.

Vision

Nous soutenons les peuples des forêts et les organisations autochtones pour promouvoir une vision alternative de la manière dont les forêts devraient être gérées et contrôlées, fondée sur le respect des droits des peuples qui les connaissent le mieux.  

Par le plaidoyer, des projets concrets et des activités de renforcement des capacités, nous soutenons les peuples des forêts afin qu’ils puissent traiter directement avec les puissances extérieures qui ont une influence sur leurs terres, leurs vies et leurs avenirs, avec l’espoir qu’un jour les forêts seront détenues et contrôlées par les personnes qui y vivent, garantissant des moyens de subsistance durables, l’équité et le bien-être pour les générations futures.

On compte environ 1,5 milliard de peuples autochtones et communautés locales à travers le monde et leurs terres coutumières représentent 65 % de la superficie terrestre du monde, et 80 % de la biodiversité mondiale

La déforestation est le deuxième facteur de changement climatique, néanmoins protéger les forêts représente un risque mortel pour les peuples autochtones et les communautés locales – 207 défenseurs de l’environnement ont été tués rien qu’en 2017

Thumbnail

Objectifs

» Assurer la reconnaissance des droits et des intérêts des peuples des forêts dans les lois, les politiques et les programmes.

» Aider les peuples des forêts à renforcer leur capacité à revendiquer et exercer leurs droits humains

» Contrecarrer les politiques et projets imposés d’en haut qui menacent les droits des peuples des forêts

» Promouvoir la gestion communautaire durable des forêts

» Garantir l’équité, combattre la discrimination et promouvoir la justice sexospécifique

» Informer des actions menées par des ONG concernant les forêts dans le respect de la vision des peuples des forêts

» Établir des liens entre les mouvements de peuples autochtones et des forêts à l’échelle régionale et internationale

Histoire

Le Forest Peoples Programme a été fondé en 1990 en réponse à la crise forestière, en particulier pour soutenir les luttes des peuples autochtones des forêts pour défendre leurs terres et leurs moyens de subsistance. Au début, le cœur de notre action a été guidé par l’expertise de la petite équipe d’anthropologues et de juristes qui a fondé l’organisation, et par les relations directes qu’elle entretenait avec des communautés autochtones spécifiques, principalement en Amérique du Sud et en Asie. Nous avons été enregistrés en tant que Stichting néerlandaise en 1997, en tant qu’organisation non-gouvernementale active dans le domaine des droits humains, puis en 2000 en tant qu’association caritative au Royaume-Uni. Depuis lors, le Forest Peoples Programme s’est développé et est devenu une organisation respectée et efficace. Nous disposons du statut consultatif auprès des Nations Unies (ECOSOC) et travaillons dans la région de la ceinture tropicale, où nous servons d’intermédiaire pour que les peuples des forêts puissent influencer les puissances extérieures qui façonnent leurs vies et leurs avenirs.